« Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire. »

Cette citation, attribuée habituellement à Voltaire, devrait faire méditer les maires de France.

Oui mais voila, Voltaire n'aurait jamais dit cette phrase, elle est donc apocryphe (texte à l'origine douteuse).

J'ai découvert ce mot, ainsi que les commentaires associés à cette citation, lors de recherches sur le net. Quelle ne fut pas ma surprise de lire la bêtise de certains commentaires au sujet de la liberté d'expression.

Juste un exemple parmi des milliers :"la liberté d'opinion et d'expression est le cadet de mes soucis face au racisme galopant..."

N'est ce justement pas la liberté d'expression de tous, l'écoute des sensibilités différentes qui évitera que les citoyens ne se réfugient dans les extrêmes, grands rassembleurs des déçus de la pensée unique ?

Les français sont ils devenus tellement bêtes, tellement des veaux (et là il s'agit bien d'une phrase du général de Gaulle) pour ne pas se rendre compte de la dérive liberticide ambiante ?

 Je suis plus que jamais surpris qu'ils se permettent de donner des leçons du "bien penser" au lieu de se retrousser les manches, de s'investir dans les associations et la vie politique, de partager ....